FRESH NEWS

Biowareemployée.jpg POSTÉ PAR Vincent LE 23-04-2014

Rencontre avec un artiste technique de chez Bioware

Au cours de notre série Electronic Artistes, nous allons présenter des professionnels d’EA qui contribuent à nos jeux de multiples façons.

Découvrez les coulisses d’EA avec Gracie Arenas Strittmatter, Electronic Artiste.

Gracie Arenas

En quoi consiste votre journée de travail ? Donnez-nous tous les détails.
À dire vrai, aucune journée d’un artiste technique ne se ressemble. Au fil des ans, j’ai aidé des concepteurs de personnages et des concepteurs environnement de différentes façons. J’aime à dire que je résous les problèmes de façon professionnelle !

Grâce à mon expérience en programmation et en graphismes, j’aide à concevoir des outils et à résoudre les problèmes tout en gardant à l’esprit la vision de l’artiste. Il faut parfois créer des outils pour leur faciliter le travail. D’autres fois, il faut résoudre un problème sur un processus que je ne connais pas et écrit par une autre personne.

Qu’est-ce qui vous empêche de dormir ?
Lorsque trouver une solution à un problème, résoudre de façon efficace un bogue ou des données de processus s’avère plus difficile que prévu. Certains jours, je rentre chez moi et je continue de penser à des solutions potentielles bien après la journée de travail. C’est là que je dois calmer mon cerveau, alors je lis des pages intéressantes pour trouver l’inspiration, comme Reddit, Kickstarter ou même un fil d’activités Facebook ou LinkedIn (ce qui peut être extrêmement utile lorsque vous avez un réseau de personnes diverses et créatives aux idées intéressantes). Il m’arrive souvent de trouver une solution lorsque je ne pense plus au problème, même pendant mon sommeil !

Quelle a été la leçon la plus difficile à apprendre dans votre carrière ?
Il faut réfléchir sérieusement à ce qui vous convient le mieux, faire en sorte de se sentir valorisé et parvenir à tirer le meilleur parti de toutes ses compétences. Le « travail parfait » n’existe pas, mais il en existe un qui vous mettra à l’épreuve et qui fera de vous la personne que vous voulez réellement être. Il ne faut pas trop se focaliser sur le lieu vous voulez vivre pour ne pas oublier qui vous voulez être.

Quels conseils pouvez-vous donner pour commencer une carrière dans votre domaine ?
Vous partagez souvent vos idées ou vos concepts pour un jeu vidéo ? Vous pouvez devenir concepteur. Vous aimez les mathématiques et les ordinateurs ? Vous pouvez devenir programmeur. Vous aimez l’art ? Vous pouvez travailler sur les personnages ou la conception des environnements des jeux. Effectuez des recherches pour connaître exactement le rôle qui vous convient. Réfléchissez ensuite aux programmes auxquels vous pouvez participer pour vous préparer à ce travail. En ce qui me concerne, j’étais passionnée de mathématiques, d’ordinateurs et d’art. J’ai trouvé un moyen de continuer à exercer ces trois passions en obtenant un diplôme en informatique et en mathématiques tout en suivant des cours d’art en plus.

Je conseille aussi de s’impliquer dans un groupe de professionnels, comme l’ACM SIGGRAPH ou l’IGDA (Association internationale des développeurs de jeu vidéo), de participer à des conférences SIGGRAPH ou GDC ou de travailler bénévolement et de commencer à se constituer un réseau le plus tôt possible. Ne sous-estimez pas le réseau, c’est l’une des choses les plus importantes à bâtir pour votre carrière.

Gracie

Comment exprimez-vous votre créativité en dehors du bureau ?
J’aime vraiment les cours d’art, surtout dans les domaines que je connais peu, comme la photographie au sténopé, le dessin au pastel ou la sculpture. Cela me permet de maintenir mes compétences artistiques à jour et de stimuler ma créativité dans mon travail de tous les jours. J’aime aussi résoudre des problèmes. Il m’arrive donc de regarder des vidéos sur YouTube pour comprendre comment réparer telle chose à la maison ou fabriquer un truc sympa. Je suis passionnée de pâtisserie, alors je cherche constamment des manières créatives d’associer des ingrédients pour créer quelque chose de bon et d’agréable à regarder. Dès que je rapporte le résultat au travail, tout part très vite. Je suppose que je ne me débrouille pas trop mal !

Quels sont les projets dont vous êtes la plus fière ?
Le premier projet sur lequel on a travaillé possède  toujours quelque chose de particulier. Dans mon cas, c’était Tiger Woods PGA Tour 2010. Ce jeu représente la toute première fois que j’ai mis à profit mes compétences pendant un an pour créer un produit qui a atteint des centaines de milliers de personnes. J’ai grandi en jouant à des tonnes de jeux et la sensation d’être capable de fournir une expérience similaire à d’autres personnes était vraiment incroyable. Chaque jeu sur lequel j’ai travaillé a une place spéciale dans ma mémoire. À présent, j’ai commencé un nouveau chapitre avec BioWAre, il en reste certainement beaucoup d’autres.

Quels sont les plus gros défis à relever dans le secteur du divertissement ?
Je pense que l’un des plus grands défis dans l’industrie du jeu vidéo, et l’un des plus passionnants est de parvenir à suivre l’évolution de la technologie. Dès qu’une console ou carte graphique sort, de nouveaux problèmes surviennent. C’est à nous de les résoudre. En fin de compte, nous voulons simplement créer des expériences interactives amusantes et agréables pour que les joueurs continuent à jouer sans se lasser. Beaucoup de personnes aimeraient faire cela, mais nous sommes peu à avoir cette opportunité. Je me sens très chanceuse de pouvoir dire que je fais l’un des meilleurs métiers du monde.

Commentaires (0)

Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis !