Accueil Electronic Arts Accueil Electronic Arts Étudiants Intégration Avantages Actualités Joignez-vous à notre communauté! LinkedIn Instagram Twitter YouTube Trouvez votre carrière Étudiants Intégration Actualités Le monde Trouvez Votre Carriére

Du rêve (numérique) à la réalité : la création de FIFA 18 World Cup

Avez-vous attrapé vous aussi la fièvre de la Coupe du monde? Nous avons échangé avec deux membres de l’équipe FIFA d’EA Romania, qui nous ont raconté le lancement de la mise à jour FIFA 18 Word Cup et leur voyage en Russie pour assister aux demi-finales. Faites la connaissance d’Alex et de Ionel.

Alexandru Păscoci

Poste : Directeur technique, EA SPORTS Bucarest

Bureau : Bucarest, Roumanie

Je travaille pour EA Romania depuis maintenant six ans et demi. Je suis un grand amateur de soccer et j’ai la chance de me consacrer au projet FIFA depuis mon arrivée ici. C’est une chose qui aurait semblé impossible si on me l’avait dit, à l’époque où je découvrais mon premier ordinateur et je jouais à FIFA Soccer 94.

J’ai eu diverses responsabilités au fil des années, toutes liées à l’ingénierie. C’est tout récemment qu’on m’a offert la chance de devenir directeur technique pour le projet World Cup 18.

Pour l’équipe de Bucarest, le développement de la mise à jour World Cup a vraiment ressemblé à une conquête de la Coupe du monde. Nous avons suivi ensemble les parties des dernières rondes de qualification, décidé quelles équipes devaient être incluses dans le jeu, gardé l'œil sur les forums de la communauté à tous les instants pour vérifier les réactions aux annonces et aux lancements, etc. Nous devions recréer l’événement sportif le plus important au monde; une expérience à la fois passionnante et gratifiante. L’atmosphère était vraiment effervescente au bureau d’EA Romania. Il y avait les drapeaux des pays participants suspendus au plafond, des affiches des joueurs accrochées sur les murs et des mascottes du tournoi, Zabivaka, qui vous accueillait dans la zone de développement de World Cup.

Pour créer une mise à jour comme FIFA 18 World Cup, nous avons dû faire preuve de créativité pour réellement transmettre l’impression d’être en Russie. Pour le public, nous avons tenté de reproduire certains éléments particuliers, par exemple les applaudissements des partisans islandais, et certains accessoires de la foule comme des sombreros, des casques de Viking ou des maquillages. Nous avons dû suivre attentivement les changements apportés au tournoi, comme recréer le ballon conçu spécialement pour le coup d’envoi, ou nous assurer d’intégrer correctement et avant le lancement la coupe de cheveux de dernière minute de Griezmann. Bien sûr, nous avons aussi cherché un moyen d’inclure dans notre mise à jour les équipes qui ne s’étaient pas qualifiées, tout en respectant l’authenticité de l’expérience pour nos joueurs. J’avoue que cela me tenait particulièrement à cœur, puisque je suis un grand admirateur de l’équipe italienne.

Enfin, nous avons aussi eu la chance de visiter la Russie et d’assister en personne aux parties, toute l’équipe ensemble. Cela a été incroyable! Notre aventure de la Coupe du monde s’est conclue en beauté.


Ionel Stănescu

Poste : Producteur exécutif, EA SPORTS Bucarest

Bureau : Bucarest, Roumanie

Je suis au service d’EA depuis plus de huit ans, et j’ai travaillé sur FIFA ces quatre dernières années au bureau de Bucarest en Roumanie. Au fil des ans, j’ai été producteur de diverses fonctionnalités du jeu, que ce soit pour le jeu en ligne ou pour Ultimate Team, pour enfin devenir producteur exécutif de la mise à jour FIFA 18 World Cup .

D’aussi loin que je me souvienne, le soccer et les jeux de soccer ont fait partie de ma vie. C’est fantastique pour moi d’avoir eu la chance de faire partie de l’équipe qui a conçu et livré un des jeux les plus importants au monde pour ce qui est, sans aucun doute, le sport le plus populaire au monde. Quand j’étais enfant et que je jouais aux premiers jeux de soccer sur la console NES, je n’aurais jamais imaginé que cela deviendrait mon travail.

Il n’est pas toujours facile d’être producteur pour FIFA, mais c’est un travail gratifiant!

Nos joueurs s’attendent toujours à ce que la prochaine édition de notre jeu soit la plus grande et la plus authentique reproduction du beau jeu que nous connaissons et aimons tous, et ils veulent toujours trouver plus de fonctionnalités que jamais.

Mon rôle était de veiller à ce que toutes les échéances soient respectées, que ce soit pour nos équipes de conception et d’ingénierie qui mettent au point des fonctionnalités innovatrices, ou pour notre équipe responsable des licences et partenariats, qui s’assure que le jeu représente fidèlement la réalité. Pour chaque lancement, c’est un tour de montagnes russes!

Recréer la Coupe du monde dans FIFA 18 n’était pas différent! En réalité, cela a peut-être été encore plus complexe, puisque nous voulions créer l’expérience de tournoi plus authentique jamais vue. Nous avons commencé à y travailler alors que la FIFA et le pays hôte, la Russie, mettaient encore au point certains détails, certaines références et certains guides pour le tournoi. Par exemple, nous avons commencé à concevoir nos 12 stades de la Coupe du monde dans le jeu tandis que la construction de certains n’était même pas encore terminée. Pour le développement, notre équipe a dû utiliser des plans, des croquis et des maquettes, en croisant les doigts pour qu’aucun changement ne survienne avant le début de la compétition. Heureusement, tout était parfaitement au point en juin.

Après avoir lancé la mise à jour World Cup, j’ai eu la chance d’aller assister au tournoi en Russie. Cela m’a vraiment permis de comprendre la grandeur du tournoi et l’émotion ressentie. Dans les rues de Moscou, on entendait et on voyait des partisans venus du monde entier pour célébrer et partager leur passion pour le soccer. Des Mexicains qui célébraient avec les Croates. Les partisans anglais qui chantaient en cœur avec les Colombiens. Les partisans du Nigeria et du Japon, présents dans les aires réservées aux amateurs, à chanter et célébrer, même si leurs équipes respectives avaient été éliminées du tournoi. C’était tout un spectacle à voir, et c’est quelque chose que je suis impatient de recréer encore plus fidèlement dans nos prochains titres.

Travailler pour la Coupe du monde a été une expérience fabuleuse, qui m’a permis de me perfectionner dans mon rôle, tout en me faisant aimer encore plus le soccer!


Vous avez envie de travailler chez EA Romania? Joignez-vous à l’équipe ici!

Pour ne rien manquer des coulisses d’EA : lisez notre site et suivez-nous sur Twitter, Linkedin et Instagram.

Actualités connexes

Stagiaires boursières de l’événement GHC 2019

EA Careers
2019-09-24
Faites la connaissance de nos stagiaires boursières de l’événement Grace Hopper Celebration 2019

Stagiaires boursières de l’événement GHC 2019

EA Careers
2019-09-20
Faites la connaissance de nos stagiaires boursières de l’événement Grace Hopper Celebration 2019

Faits saillants sur les stagiaires d’été d’EA

EA Careers
2019-09-06
Faites la connaissance de notre équipe de stagiaires de l’été 2019
Étudiants Intégration Actualités Trouvez votre carrière Protection des données personnelles des candidats linkedin twitter instagram youtube Jeux ACTUALITÉS Assistance Forums d'EA À propos d'EA Emplois Canada (Fr) United States United Kingdom Australia France Deutschland Italia 日本 Polska Brasil Россия España Ceska Republika Canada (En) Danmark Suomi Mexico Nederland Norge Sverige Korean 中国 Mentions légales Mises à jour des services en ligne Contrat Utilisateur Données personnelles & cookies